Nouveaux enjeux autour des risques et catastrophes

Une journée scientifique est organisée le 16 mai prochain par le groupe Risques d’AllEnvi. Cette réflexion collective identifiera les thèmes de recherche permettant de répondre aux nouveaux enjeux liés aux changements globaux. La journée vise aussi à fédérer les différents acteurs impliqués dans ces questions.

Les changements globaux confrontent les sociétés humaines à des enjeux, nombreux et de différentes natures (économiques, financiers, sociaux, politiques, sanitaires, environnementaux, etc.). Ils ont été récemment traduits par l’Onu sous la forme de 17 objectifs de développement durable. La question des risques et des catastrophes traverse ces enjeux de sociétés, sous une forme ou une autre et à des degrés divers. Dans ce contexte, la recherche est interpelée pour contribuer à donner des éléments de réponse.

Les objectifs de cette journée scientifique sont :

  • d’engager une réflexion collective sur l’identification de thèmes de recherche permettant de répondre à ces nouveaux enjeux afin de les promouvoir dans la programmation de la recherche,
  • de fédérer les différents acteurs : chercheurs, assureurs-réassureurs, représentants des collectivités et des pouvoirs publics, fournisseurs de technologie.

Cette réflexion devra tenir compte des évolutions des cadres de référence pour la programmation et le soutien à la recherche aux niveaux national (SNR, ANR), européen (H2020, JPI, ERA-Net), et international (Future Earth, Belmont forum, Sustainable Development Goals). Elle devra permettre de positionner les objectifs identifiés par rapport aux programmes existants et, le cas échéant, d’identifier les manques et réfléchir aux moyens de les combler.

Au sein de l’Alliance, le groupe Risques environnementaux, naturels et écotoxiques mobilise des communautés scientifiques distinctes, qui partagent néanmoins des enjeux communs en termes de prévision, d’évaluation et de gestion des risques naturels et anthropiques. L’Agenda 2030 de l’Onu insiste plus particulièrement sur l’importance des systèmes prévisionnels et d’alerte précoce, exigeant une mobilisation de la recherche et une intégration encore plus poussée des disciplines, y compris des sciences humaines et sociales.

Les nouveaux enjeux scientifiques autour des risques et catastrophes

16 mai 2017, au Cnes (Paris 1e)
Inscription gratuite mais obligatoire sur le site de l’événement

Publiée : 24/02/2017

Cookies de suivi acceptés