Biologie des plantes

Enjeux

Le groupe thématique Biologie des plantes mène des recherche pour produire plus propre, plus durable et en plus grande quantité.

Les évolutions démographiques et climatiques ainsi que la protection des ressources naturelles et de l’environnement nécessitent que l’agriculture puisse produire plus et mieux. L’agriculture doit donc être à la fois plus économe en énergie fossile et en ressources naturelles et, en même temps, source de matières premières énergétiques et industrielles substituables aux produits de la pétrochimie.
Une certitude : s’il faut augmenter les rendements, il convient d’inventer d’autres systèmes que l’agriculture intensive, trop gourmande en engrais et en produits phytosanitaires, et donc susceptible de détruire les écosystèmes dont nous avons besoin pour vivre.
Pour « produire plus propre, plus durable et en plus grande quantité », le groupe thématique Biologie des plantes considère qu’il est essentiel de mieux comprendre comment les plantes s’adaptent à leur environnement. De telles recherches sont indispensables pour sélectionner des variétés performantes capables de satisfaire la filière alimentaire et non alimentaire, sans polluer la planète.

Cookies de suivi acceptés