AllEnvi a remis ses propositions de programmation 2012 à l’ANR

Le 23 mars dernier, l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement AllEnvi remettait à l’Agence nationale pour la recherche (ANR) ses propositions et priorités de programmation pour 2012.

Dans sa lettre à l’ANR, l’alliance fait à l’agence trois types de recommandation : réorientation de programme existants, identification de lacunes à combler dans les interfaces entre grands domaines scientifiques, priorités en matière de nouveaux appels à projets thématiques, avec une vision prospective au-delà de 2012.

Parmi les nouveaux programmes à lancer, trois domaines de recherche sont affichés comme  prioritaires par l’Alliance :

-          les risques environnementaux naturels et anthropiques : prévention, prévision, sensibilités locales aux risques, vulnérabilité des zones exposées ;

-          le fonctionnement des écosystèmes en relation avec leur biodiversité, avec une attention particulière aux cycles biogéochimiques, aux services écosystémiques et à leur valorisation par les sociétés humaines ;

-          la capacité de prévision du climat aux échelles de temps intermédiaires où se fondent les décisions de développement (énergie, transport, ville, agriculture…).

L’alliance propose également de lancer deux nouveaux ateliers de réflexion prospective (ARP) sur les thèmes  « sols et sédiments » et « bibliothèque du vivant ».

Enfin, AllEnvi recommande de renforcer l’interdisciplinarité au sein des programmes blancs et la construction de projets en relation avec les grands centres internationaux.

Ces propositions sont issues des travaux des douze groupes thématiques de l’Alliance,  réunissant 250 chercheurs experts choisis au sein des établissements de recherche et d’enseignement supérieur membres de l’Alliance.

Publiée : 26/04/2011

Cookies de suivi acceptés