Le Conseil Européen "Compétitivité" approuve et encourage une initiative pour la coordination de la recherche et de l'innovation dans le domaine de l'eau

Le Conseil de l’Union Européenne a décidé de lancer l’Initiative de Programmation Conjointe de recherche (JPI – Joint Programming Initiative) « les défis liés à l’eau dans un monde en mutation » (“Water Challenges for a Changing World”).

Cette décision, adoptée le 6 décembre à Bruxelles, va contribuer à réduire la fragmentation des efforts et des actions des États membres et accroître la mobilisation des compétences, des connaissances et des moyens, pour renforcer le leadership et la compétitivité de l’Europe en matière de recherche et d’innovation dans le domaine de l’eau. Dix initiatives de ce type ont été engagées, pour répondre à des enjeux sociétaux majeurs de l’Europe.

En Europe, on estime à 500 millions d’Euros par an le montant des programmes de soutien financier aux activités publiques de recherche et d’innovation, dans le domaine de l’eau. Alors que les financements nationaux s’élèvent à 370 millions, la Commission Européenne en investit 130. L’initiative de programmation conjointe va collaborer activement avec la Commission Européenne,  pour faire en sorte que la société européenne bénéficie du plus grand retour possible sur cet investissement. Cette initiative réunit actuellement quatorze pays de l’Union européenne ou États associés et la Commission. Elle répond au grand défi de la mise en place de systèmes durables, en matière d’eau, au service d’une économie durable en Europe et à l’étranger. Aucun pays européen ne peut seul relever ce défi, en raison de l’importance des actions à engager et de la diversité géographique des problèmes liés à l’eau. Répondre à ce défi nécessite par ailleurs une approche collective et multidisciplinaire, pour aborder les questions ambitieuses de natures économique, écologique, technologique et sociétale.

L’Europe se trouve actuellement en situation de leader international pour les activités industrielles et commerciales, la recherche et l’innovation, en matière d’eau, avec un tiers du volume mondial global d’activités, des publications scientifiques et des brevets internationaux. L’initiative va permettre de mieux coordonner les agendas de recherche, et susciter des actions spécifiques comme des projets, des infrastructures de recherche et de la mobilité de scientifiques. L’interaction entre programmes de recherche, de développement et d’innovation des pays partenaires va renforcer ce positionnement de leadership, en capitalisant sur les coopérations en Europe et au-delà. L’intégration des efforts va permettre de progresser sur la durabilité des écosystèmes, de développer des systèmes sûrs pour les citoyens, de promouvoir la compétitivité des entreprises, de mettre en place une bioéconomie attentive à l’eau et de restaurer les équilibres quantitatifs dans le cycle de l’eau.

Il est attendu que la Commission européenne lance en 2012 un appel à action de soutien à cette initiative de programmation conjointe de recherche, afin d’accélérer le processus devant conduire à la définition et à la mise en place d’un agenda stratégique de recherche.

AllEnvi, alliance nationale de recherche pour l’environnement, a parmi ses missions prioritaires une mission programmatique en recherche environnementale, pour définir les priorités de recherche qui seront proposées aux agences de financement et au gouvernement. Elle a également une mission de coordination nationale, visant à renforcer les coopérations entre établissements de recherche et d’enseignement supérieur, et acteurs économiques dans les domaines « alimentation, eau, climat, territoires ». AllEnvi assure la représentation de la France dans les différentes initiatives de programmation conjointe dans ses champs de compétence.

Publiée : 16/01/2012

Cookies de suivi acceptés