AG d’AllEnvi : bilan et perspectives

AllEnvi a tenu son assemblée générale le 5 octobre 2017. L’événement était l’occasion de dresser le bilan des avancées et réalisations de ces dernières années, mais aussi de définir les orientations à venir.

La troisième assemblée générale de l’alliance a permis à la fois de dresser un bilan de ses réalisations marquantes et de réfléchir aux perspectives et aux directions à prendre. L’événement a réuni 64 personnes le 5 octobre dernier.

Depuis sa création en 2010, les membres d’AllEnvi ont pu expérimenter et s’approprier un espace de concertation unique permettant de faire émerger une vision commune des enjeux des sciences de l’environnement. « C’est sur la base de cette vision partagée qu’il est possible au ministère de dialoguer avec ses interlocuteurs européens et internationaux. La maturité de vos apports constitue l’une des réussites indéniables de l’alliance. » C’est ainsi que Marie-Hélène Tusseau-Vuillemin, directrice du secteur « Environnement Univers » (SSRI/DGRI) au Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a salué le rôle d’AllEnvi et son ancrage dans le paysage scientifique français en introduction de l’assemblée générale de l’alliance.

AllEnvi a également su constituer et faire vivre des lieux reconnus d’expertises scientifiques et technologiques. Plusieurs chantiers concrets ont été conduits :

  • la synthèse transmise chaque année à l’ANR, contribuant ainsi à la programmation scientifique nationale et européenne,
  • des études et des actions concrètes du consortium de valorisation thématique,
  • la contribution à des événements nationaux (la conférence internationale Our Common Future under Climate Change et la COP21, lien avec l’Office parlementaire des choix scientifiques et techniques, des Rencontres scientifiques bisannuelles),
  • la structuration du paysage des infrastructures de recherche à travers leur labellisation sur la feuille de route nationale,
  • l’exercice de prospective ambitieux lancé par le groupe dédié.

Le bilan des actions d’AllEnvi s’est poursuivi avec la présentation de trois missions de l’alliance :

  • Une alliance qui s’investit à l’international
  • La structuration des infrastructures nationales de recherche en environnement
  • La recherche en environnement et les marchés en émergence

L’assemblée a ensuite été l’occasion de présenter et de discuter les réflexions du Conseil de l’alliance qui ont abouti à un projet de plan d’action 2017-2020. Il s’articule autour de cinq points principaux :

  • conforter la place d’AllEnvi dans l’espace de l’enseignement supérieur et de la recherche en cernant mieux les attentes des parties prenantes et en focalisant les actions,
  • renforcer son rôle de mutualisation entre ses différents membres,
  • faire de l’alliance un lieu d’émergence de thématiques nouvelles en offrant un espace de partage et de débat,
  • simplifier son organisation en l’adaptant à ses ambitions et à ses moyens,
  • apporter sa contribution au dialogue entre sciences et société dans le domaine de l’environnement.

Ce plan d’action sera présenté et mis en débat lors d’un séminaire le 9 novembre réunissant tous les animateurs de groupes thématiques et transversaux de l’alliance, de sorte que ces propositions soient amendées et adaptées au contexte propre des diverses initiatives.

Publiée : 01/11/2017

Cookies de suivi acceptés