Internationalisation de la recherche environnementale, organisé avec l'IHEST - septembre 2012

Les 10 et 11 septembre 2012, AllEnvi et l’Institut des hautes études pour la science et la technologie organisaient un séminaire sur l'internationalisation de la recherche environnementale.

Ce séminaire s’inscrit dans une réflexion sur l’internationalisation de la recherche française. Il s’appuie sur une étape préliminaire qui a été conduite dans le cadre du Cercle de l’Institut des hautes études pour la science et la technologie (IHEST) intitulé « Internationalisation de la recherche ». Cette première approche a permis de dresser un premier tableau général de la problématique, des enjeux et des conséquences*. Ce travail souligne les dimensions multiples et largement interdépendantes de ce vaste sujet de l’international. Il conclut sur la nécessité de bien mesurer les bénéfices de toute nature apportés par l’internationalisation, et de les mettre au regard des moyens qu’elle nécessite, des éventuelles menaces et contraintes qu’elle génère, pour se doter d’une stratégie internationale adaptée à des objectifs clairement identifiés.

L’IHEST et AllEnvi s’associent dans le cadre de ce séminaire prospective pour poursuivre cette réflexion en l’ouvrant de manière plus opérationnelle sur les processus d’élaboration d’une stratégie internationale en matière de recherche environnementale et sur les méthodes à déployer pour sa mise en œuvre. Les recherches environnementales sont particulièrement emblématiques de la question de l’internationalisation. En effet, au-delà des pratiques habituelles de coopérations inhérentes à tous les travaux scientifiques, elles portent sur des objets d’étude qui pour la plupart se jouent des frontières.

Les recherches environnementales, à l’interface des sciences bio-géo-physiques et des sciences humaines et sociales, se situent ainsi au cœur de nombreuses collaborations européennes et internationales, sous des formes extrêmement variées. Elles concernent en France de nombreux opérateurs regroupés au sein de l’alliance AllEnvi et traversés de multiples liens de coopération et de compétition. On y retrouve de nombreux modèles de collaboration (unités mixtes, pôles, clusters, initiatives d’excellence, panels…) qui émergent un peu partout en France et dans le monde et qui sont tous contingents à des enjeux de positionnements et de rayonnements européens et internationaux.

La démarche proposée conjointement par AllEnvi et l’IHEST consiste à mener une analyse comportant une dimension prospective qui se déroulera en deux temps :

  • Un premier temps de discussion sur les scénarios d’évolutions des coopérations internationales dans les grandes thématiques et enjeux scientifiques sur lesquels l’alliance est positionnée (alimentation, climat, territoires, eau, biodiversité et risques).
  • Un deuxième temps de réflexion sur les leviers d’action potentiels, en termes d’approches ou d’outils, susceptibles d’être mobilisés pour la mise en œuvre d’une stratégie d’internationalisation.

Les résultats de ces travaux ont permis à AllEnvi de progresser dans la formulation de ses objectifs européens et internationaux et dans son organisation collective vis-à-vis de ces enjeux. Mais au-delà de ce cas particulier, l’objectif commun à l’IHEST et AllEnvi était de caractériser les modalités et les méthodes pour l’élaboration d’une stratégie de renforcement de l’internationalisation de la recherche en France, ainsi que le rôle que peuvent jouer les alliances dans leur construction et leur implémentation.

Lundi 10 septembre 2012 
09h15-09h45  Accueil des participants
09h45-10h45

Introduction / ouverture 

Mot d’accueil :

Jean-Philippe LAGRANGE, directeur technique adjoint en charge de la recherche et des développements, IGN 

Introduction de la journée :

Denis DESPRÉAUX, directeur des relations internationales, Irstea 

Intervenants :

Marie-Françoise CHEVALLIER-LE GUYADER, directrice, IHEST

François HOULLIER, président d’AllEnvi, Président directeur général, Iinra

Pascale BRIAND, directrice générale, ANR

Hélène DUCHENE, directrice des politiques de mobilité et d’attractivité, Ministère des Affaires Etrangères

Roger GENET, directeur Général pour la Recherche et l’Innovation, Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche

10h45-13h05 

10h45-10h50

10h50–11h35

11h35-11h55

11h55-12h15

12h15-12h35

12h35-12h55

Témoignages sur l’évolution de l’internationalisation des 10-15 dernières années  

Introduction : Michel LAURENT, président de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), vice-président international d’AllEnvi

Intervenants :

Grand témoin

Jean-François MINSTER, directeur scientifique, Total
Claire GIRY, directrice du département des Partenariats et des Relations Extérieures, Inserm et responsable international d’Aviesan
Norbert HOUNKONNOU, professeur de physique mathématique, Université d’Abomey Calavi, Bénin

Carmen HUBER, directrice, Bureaux européens de la National Science Foundation

Laurent BOCHEREAU, chef de l’unité « Coordination politique, AELE, pays en voie d’adhésion, Russie, Asie et Pacifique », direction D – Coopération Internationale, Direction Générale Recherche et Innovation, Commission européenne

13h15 – 14h15  Déjeuner libre (possibilité de déjeuner à la cantine de l’IGN)  
14h30-17h45 Analyse de l’évolution de l’internationalisation de la recherche environnementale à travers le prisme de six grandes thématiques 
14h30–15h30 

Introduction : Françoise GAILL, directrice de l’Institut Ecologie et Environnement (InEE/CNRS) 

Intervenant :

Ghislain de MARSILY, professeur émérite à l’université Pierre et Marie Curie et à l’École des Mines de Paris, membre de l’Académie des Sciences

15h45-17h45

Répartition en 6 ateliers thématiques Objectifs :

- Dresser un paysage de la situation actuelle de la coopération européenne et internationale, explorer les scénarios d’évolutions possibles, identifier les facteurs déterminants, établir les pistes d’orientations stratégiques.

 

(1) Atelier «Eaux douces et salées» Animateurs :

- Nathalie DÖRFLIGER, directrice de la Direction Eau, Environnement et Ecotechnologies, BRGM

- Maurice HÉRAL, responsable du département Environnement et Ressources Biologiques, ANR

 

(2) Atelier «Climat» Animateurs :

- Gilles LERICOLAIS, directeur des relations européennes et internationales, Ifremer

- Patrick MONFRAY, responsable du programme Changements Environnementaux Planétaires et Sociétés, ANR 

 

(3) Atelier «Alimentation» Animateurs :

- Hubert DEVAUTOUR, directeur adjoint département Environnements et Sociétés, Cirad

- Bernard HUBERT, président d'Agropolis International

 

(4) Atelier «Territoire»Animateurs :

- Jean Philippe LAGRANGE, directeur technique adjoint en charge de la recherche et des développements, IGN

- Jean Philippe TONNEAU, directeur de Tetis, Cirad

 

(5) Atelier «Biodiversité»Animateurs :

- Patrick DUNCAN, président de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB)

- Claire SALOMON, directrice adjointe du Cesab, chargée de mission auprès du Directeur de la FRB

 

(6) Atelier « Risques »Animateurs :

- Eric VINDIMIAN, directeur régional centre Irstea de Montpellier

- Pascal YIOU, LSCE

18h00-19h00 Restitution des ateliers thématiques et discussion générale 

* Le premier rapport du Cercle « Internationalisation de la recherche : internationalité, enjeux et conséquences » (2012) peut être consulté sur le site de l’IHEST.

Cookies de suivi acceptés