SONEL - Système d'observation du niveau des eaux littorales

SONEL vise à apporter des observations qui permettront de décrire et de comprendre les variations à long terme du niveau de la mer.

sonel-logo

SONEL a pour objectif de fournir des données du niveau de la mer de grande qualité métrologique obtenues à partir de marégraphes (niveaux relatifs de la mer) et de techniques modernes de géodésie (déplacements verticaux et niveaux absolus de la mer). Ces données sont essentielles pour l’étude des tendances à long terme du niveau de la mer ou la calibration d’altimètres radar embarqués sur satellite, par exemple.

SONEL joue le rôle de centre de données GNSS (Global Navigation Satellite System) aux marégraphes pour le programme mondial d’observation du niveau de la mer (Global Sea Level Observing System - GLOSS), qui se trouve sous l’égide de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’Unesco. Il se développe en étroite collaboration avec le Permanent Service for Mean Sea Level (PSMSL) de façon à apporter une vue intégrée et détaillée des bases de données respectives. Il agit aussi comme interface avec la communauté scientifique pour les données des marégraphes français.
 
L’originalité du dispositif SONEL réside dans la synergie des observations de marégraphie et de géodésie spatiale. Il s’appuie en ce sens sur l’excellence de chacun des partenaires fondateurs et sur leurs réseaux d’observation de grande qualité métrologique :

  • Le SHOM (Service hydrographique et océanographique de la marine) pour la marégraphie et les références altimétriques maritimes : coordinateur national de l’observation du niveau de la mer, centre national de données marégraphiques et opérateur du réseau marégraphique RONIM ;
  • Le LIENSs (Littoral environnement et sociétés) pour les mesures GNSS aux marégraphes : centre international GLOSS de données GNSS co-localisées aux marégraphes, centre d’analyses du service international GNSS (IGS) et centre d’hébergement du portail SONEL ;
  • Le LEGOS (Laboratoire d'études en géophysique et océaographie spatiales) pour la marégraphie en conditions extrêmes et milieu polaire, son expertise en métrologie de la mesure marégraphique et en altimétrie spatiale : opérateur du réseau marégraphique ROSAME ;
  • L’IGN pour la géodésie : l’institut est le référent pour la conception et la constitution d’une infrastructure géodésique cohérente avec les systèmes internationaux, et assure la gestion du système national de référence géodésique, gravimétrique et altimétrique. En particulier, il est le coordinateur au niveau national du réseau GNSS permanent (RGP), et celui du repère de référence du service GNSS international (IGS) dont il opère un centre de données global. Sur le site de l’observatoire marégraphique de Marseille, il est propriétaire des deux instruments en place (marégraphe analogique dit «totalisateur» et marégraphe côtier numérique), qu’il opère avec le LIENSs et le SHOM.

Cookies de suivi acceptés