TEMPO - Réseau national d’observatoires de la phénologie

Le Soere TEMPO ambitionne de comprendre et prédire comment le changement climatique impacte la phénologie des organismes vivants et les conséquences en termes de productivité des systèmes, survie et répartition des populations.

En mettant en lien les réseaux d'observation phénologiques français et en capitalisant sur les expertises de chacun, TEMPO va au-delà d'un suivi de l'état et de la dynamique des rythmes saisonniers des organismes vivants. Le Soere ambitionne de comprendre et prédire comment le changement climatique impacte la phénologie des organismes vivants et les conséquences en termes de productivité des systèmes, survie et répartition des populations.

TEMPO rassemble plus de 70 partenaires dont 54 équipes de recherche d’organismes publiques, et 8 associations œuvrant dans le domaine de l’environnement.

Chercheurs, gestionnaires et acteurs des sciences participatives se mobilisent pour collecter, gérer et diffuser les données d’observation ; harmoniser les pratiques ; partager les compétences et discuter les hypothèses scientifiques. Les données collectées par TEMPO, intéressent aussi bien les chercheurs en écologie que les agronomes, les acteurs économiques de secteur dépendants des ressources naturelles ou encore les gestionnaires de territoires qui souhaitent accéder à des indicateurs de l’impact du changement climatique.

Un large spectre d’organismes vivants étudiés

TEMPO se compose de 10 sous-observatoires dédiés à un type d’espèces (forêt, fruitiers, vigne, prairies, cultures, adventices, arthropodes, poissons, reptiles, champignons) et d’un onzième observatoire citoyen constitué par L’Observatoire Des Saisons et Phenoclim.

Cookies de suivi acceptés