Biodiversité

Actions

Mettre sur pied des ateliers prospectifs

Il s’agit d’analyser et d’anticiper les grandes mutations du domaine afin de pouvoir orienter de façon pertinente les actions de programmation de la recherche. Un premier thème : faire émerger un grand programme sur la valorisation de la biodiversité et de l’ingénierie écologique et un second sur les relations biodiversité/services écosystémiques.

Promouvoir une stratégie de programmation

L’objectif est d’organiser de façon cohérente l’effort de recherche, et que la programmation de l’ANR permette une stratégie de programmation efficace et ciblée pour la biodiversité. Plus spécifiquement des programmes sur le fonctionnement des écosystèmes en relation avec leur biodiversité et des programmes sur la modélisation et les scénarios de la biodiversité seront à faire émerger.

Coordonner les observatoires de recherche sur la biodiversité

Le projet inter-organismes Écoscope met en réseau et en cohérence, en les soutenant, les différents dispositifs d’observation et de caractérisation de la biodiversité au niveau national. Il organise la collecte, l’archivage et la mise à disposition des données acquises par les observatoires et réseaux d’observatoires de recherche et d’expérimentation sur la biodiversité. Cet outil permettra à la communauté française d’être un acteur de poids au sein d’initiatives internationales.

Répondre, via la FRB, aux échéances de l’IPBES en mobilisant l’expertise française et en faisant circuler l’information.

Le comité français pour l’IPBES a été créé en 2013 dans le but de préparer les principales échéances de l’IPBES et pour définir les positions portées par la France. Il vient en appui au point focal IPBES, basé au ministère des Affaires étrangères et du développement international. Le comité français pour l’IPBES s'est doté d'un secrétariat scientifique, placé à la FRB, chargé de la mobilisation de l’expertise, de l’appui aux acteurs français et de la circulation de l’information scientifique.

Cookies de suivi acceptés