Climat : évolution, adaptation, atténuation, impacts

Questions de recherche

Améliorer les données d'observation pour mieux modéliser le climat

Il est indispensable de consolider la composante française de l’observation opérationnelle de l’océan global en s’organisant au niveau international et au niveau européen. En particulier, en s’inscrivant dans le programme européen « Global Monitoring for Environment and Security » et son volet « Océan ». De même pour les milieux terrestres, il faut consolider les réseaux d’observation des flux de carbone, d’eau et d’énergie entre l’atmosphère, la biosphère et les sols, en accordant une place accrue à la biodiversité.

Optimiser le traitement de l'observation et de la modélisation

Un programme de financement inter-organismes est nécessaire pour rassembler toutes les équipes françaises étudiant la variabilité climatique du dernier millénaire, la variabilité climatique récente et la prévisibilité du climat à l’horizon 2020-2030, afin de comprendre les interactions entre variabilité naturelle et forçage des gaz à effet de serre. Une composante de ce programme devra soutenir les efforts de collecte et de traitement des données d’intérêt climatique, notamment les données fournies par des marqueurs et des observations (teneurs en certains isotopes…) offrant une information indirecte sur le climat (température ou pluviométrie).

Evaluer et concevoir des systèmes innovants

Il est important d’évaluer l’agriculture selon d’autres critères que la productivité. En particulier, sa capacité de limiter la production de gaz à effet de serre est une question essentielle. Une telle évaluation nécessite d’acquérir une masse de données sur la durée et recouvrant des situations différentes (indicateurs). Cela conduit à soutenir la labellisation des dispositifs d’observation que sont les Soere ainsi que leur instrumentalisation.

Mieux comprendre la demande sociétale

Un groupe de réflexion spécifique au sein d’AllEnvi est nécessaire pour identifier les moyens de mieux comprendre les mécanismes de formation de l’opinion et de modification des comportements dans le domaine des risques environnementaux. De tels travaux permettraient d’identifier les changements de comportement qui pourraient se produire. Une aide précieuse pour décider des mesures règlementaires ou incitatives à mettre en place.

Cookies de suivi acceptés