Villes et mobilités

Champs de recherche

L'étude des espaces urbanisés, de leur fonctionnement et de leurs relations à l'environnement impose une approche systèmique et interdisciplinaire.

Etudier les systèmes urbains

Les villes consomment de grandes quantités de matières et d’énergie et rejettent de grandes quantités de déchets et de polluants. Un enjeu important est donc de comprendre, par des études d’écologie territoriale, les processus sous-jacents de ce métabolisme urbain. Au-delà, il convient de favoriser les travaux d’écologie urbaine, et notamment ceux ayant trait à la biodiversité urbaine.

Analyser les dynamiques urbaines, les pratiques spatiales et la mobilité

Les villes consomment de grandes quantités de matières et d’énergie et rejettent de grandes quantités de déchets et de polluants. Un enjeu important est donc de comprendre, par des études d’écologie territoriale, les processus sous-jacents de ce métabolisme urbain. Au-delà, il convient de favoriser les travaux d’écologie urbaine, et notamment ceux ayant trait à la biodiversité urbaine.

Prévenir et gérer les risques naturels et sanitaires

Les villes sont des systèmes très intégrés favorisant les phénomènes en cascade. Les risques urbains doivent donc être considérés d’une manière holistique permettant de les appréhender dans leur interdépendance. Les questions relatives à la santé des populations urbaines méritent également une attention particulière, à la jonction entre problématiques de risques et problématiques de santé environnementale.

Inventer la gouvernance et les conceptions urbaines de demain

Le changement d’échelle des phénomènes environnementaux invite à repenser la cohérence des politiques publiques environnementales menées aux différents niveaux d’administration territoriale et à les doter d’outils d’évaluation adaptés. Il convient de repenser les formes de gouvernance multi-niveaux en accordant une attention particulière à la diversification des parties prenantes et à l’évolution souhaitable des pratiques sociales. Ces préoccupations environnementales altèrent également les processus de fabrique de la ville et conduisent à se demander en quoi les principes de l’urbanisme sont transformés par le « tournant environnemental ».

Cookies de suivi acceptés