Infrastructures de recherche

Accueil > Priorités stratégiques > Infrastructures de recherche

Enjeux

Les infrastructures de recherche en environnement ont pour vocation la mise en partage de grands outils logistiques communautaires dédiés à la compréhension du système Terre et de l’environnement.

Outils d’observation, d’expérimentation, de collection, de modélisation…, les infrastructures de recherche (IR) en environnement nourrissent fondamentalement le travail scientifique visant à mieux comprendre le fonctionnement de la planète Terre et de l’environnement, de la Terre solide aux enveloppes fluides, en passant par la biosphère, tout en tenant compte des processus spécifiques et des couplages complexes entre ces compartiments.
Une des caractéristiques majeures des IR en environnement est la mise en commun d’outils d’observation et d’expérimentation constituant des réseaux, depuis la collecte des données jusqu’à leur partage. Ces IR sont indispensables à l’organisation et à l’animation de ces réseaux en permettant de passer de réseaux à des outils communautaires.

Découvrir plus

Une autre caractéristique de l’organisation des IR en environnement concerne l’identification d’e-infrastructures spécifiquement dédiées à la mise à disposition de données de nature et d’origine diverses, depuis l’observation de terrain jusqu’aux satellites. Les données de ces infrastructures, même si elles ne sont pas initialement dédiées à la production de services opérationnels, permettent de mieux comprendre notre environnement et ses crises et donc de développer des stratégies d’adaptation ou d’atténuation ad hoc.

La plupart des IR portent tant sur les outils de production de données que sur les données elles-mêmes et leurs usages. Elles ont, pour la plupart, la capacité à intégrer ou à fonder des infrastructures à l’échelle européenne dont elles constituent les miroirs nationaux.

Il est remarquable que toutes les IR, déjà présentes sur la feuille de route nationale ou en projet, sont toutes construites sur des briques de base labellisées et soutenues financièrement par les organismes de recherche, par des programmes d’investissement d’avenir ou par des lignes dédiées du ministère en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les IR nationales se répartissent en grands outils logistiques majeurs, en infrastructures d’observation et expérimentation suivant les grands compartiments de l’environnement : terre solide, océan, atmosphère, surfaces continentales, écosystèmes et anthroposystèmes et enfin en e-infrastructures de type pôle de données.

Les recherches en environnement sont fondamentalement liées aux grands enjeux du changement global, de la raréfaction des ressources et donc du développement de nos sociétés. Les questions environnementales étant à la confluence du « milieu » et du « vivant », elles concernent également des communautés proches des sciences biologiques avec qui elles partagent certaines IR.

Missions

En attente

Découvrir plus

Experts associés


Audouin Laurent (Suppléant)

Organisme : IRSN

Aymerich Stéphane
Organisme : INRAE

Carbonnière Aurélien
Organisme : CNES

Compère Chantal
Organisme : IFREMER

Decroix Gaelle
Organisme : CEA

Dupraz Sébastien
Organisme : BRGM

Dusoulier Francois
Organisme : MNHN

Galle Sylvie
Organisme : IRD

Galy Catherine
Organisme : ANDRA

Gérin-Laslier Maryvonne
Organisme : CNRS-INSU

Grevesse Cathy
Organisme : CIRAD

Illien Gildas
Organisme : MNHN

Joly Dominique
Organisme : CNRS-INEE

Lagadeuc Yvan
Organisme : ANDRA

Lagarde Pierre
Organisme : BRGM

Le Menn Marc
Organisme : SHOM

Lemaitre Nathalie
Organisme : IRSN

Malleville Julien
Organisme : IRSN

Renault Anne
Organisme : IFREMER

Ropert-Coudert Yan
Organisme : IPEV

Roquet Hervé
Organisme : MÉTÉO-FR

Villenave Éric
Organisme : France Universités

?
Organisme : IGN

Animateurs

Sylvain Mahé <br />Délégué général AllEnvi INRAE

Sylvain Mahé
Délégué général AllEnvi INRAE

​Docteur en sciences alimentaires et Directeur de recherche à INRAE. De 2007 à 2011 chargé de mission « Agroalimentaire » au département Biotechnologies, ressources, agronomie (DGRI-A4) du MESR. Directeur adjoint du secteur Environnement-Univers de la Direction Générale pour la Recherche et l’Innovation (DGRI) du MESRI, de 2011 à 2018.

Pascale Garcia</br> Déléguée générale AllEnvi, CNRS

Pascale Garcia
Déléguée générale AllEnvi, CNRS

Docteure en Génétique évolutive et Professeure à La Rochelle Université, Pascale Garcia a exercé des fonctions de conseillère scientifique à l’Hcéres de 2016 à 2021. Vice-présidente en charge de la Recherche à La Rochelle Université de 2012 à 2016, elle a dirigé la FR CNRS 3097 de 2012 à 2021

Actualités et réalisations

Pin It on Pinterest